Sa découverte

Le four à sa découverte

Tel que le reprend le journal de presse MIDI LIBRE, la découverte du four banal se fit par le plus grand des hasards car la commune était loin d'imaginer qu'elle pouvait posséder une telle richesse.

 

En effet, ce fut suite à un décès que le bâtiment rentra dans le domaine public et que la commune acquis le local où le four attendait d'être redécouvert.

 

Daniel TESSIER, ancien président de l'association de sauvegarde et de mise en valeur du patrimoine de Laroque-Aynier, effectua des investigations qui le menèrent à conclure que le four était âgé de 1000 ans et que l'année de sa création remonterait aux environs de 1040.

 

Connaissant quelqu'un dont la découverte du four pouvait intéresser, il prit contact avec Vincent PELLETIER, boulanger de métier, afin de lui faire partager sa découverte. Il s'ensuivit de la création de l'association L'Athanor, dont ce dernier en est le président.

 

Nous vous invitons à poursuivre la découverte par les divers travaux qui ont été effectués autour du four.

×